[Pupitres] Les percussions



Désireux de continuer la liste déjà établie sur les pupitres, je m'en vais vous parler de celui des percussions. J'aurais pu parler trombone mais il me semble autant intéressant d'apporter un regard externe sur une des entités instrumentales de l'harmonie.

Le pupitre de percussions se composent de trois pères culs et d'une mère cul et demie. Non, non, personne n'est coupé en deux : c'est juste Charlotte qui a un sérieux problème d'identité et qui varie selon son humeur entre le trombone, les peaux et même des fois les claviers. Ce sont eux donc qui, munis de leurs divers instruments, donnent une rythmique au groupe. Je vous concède que cela représente une pression folle mais je dois dire qu'ils ne s'en sortent pas trop mal car la pression ça s'évacue à force de taper.

En effet, cas à part, ils sont les seuls à ne pas se servir de leur souffle et de leurs lèvres pour produire un son. Si, si c'est possible et ça comporte même parfois certaines difficultés à ce qu'on entend dire mais cette information n'a pas été vérifiée. Ils se servent alors de baguettes plus ou moins grosses ou même de leurs propres mains avec lesquelles ils martyrisent tout un tas de peaux ou de lames qui n'ont rien demandé et qui au lieu de protester produisent un son pour satisfaire le joueur. Ah ça, ils en ont du bouic ! D'abord, instrument central : la batterie. Ils y passent tous à tour de rôle (sauf Martial qui lui préfère le son beaucoup plus profond de la grosse caisse) et la nettoient de temps en temps aux balais. Ensuite, ils ont des instruments aux sonorités plus exotiques comme le xylophone, les bongos, les congas, le sifflet ... Et d'autres beaucoup plus nordiques et dont on a du mal à prononcer le nom, tel le glockenspiel. En outre, ils possèdent quelques autres petits joujoux très amusants avec, parmi eux, la cloche à vache et les cymbales. Aussi, nouveauté pas très vieille, les hautes instances de l'HLBV ont investi dans une paire de timbales. Cet engin qui n'a pas l'air très simple à manier est assez imposant (on pourrait en stocker des litres de rouge !) et apporte une touche musicale très intéressante... Vous voici donc maintenant informés des moyens de jouer de la percussion.

Mais, vous vous doutez bien que de par le fait toutes ces caisses réunies ça fait énormément de bruit. C'est pourquoi nous les avons installés au fond de la salle en ayant placé juste devant eux une cloison amovible à souhait. Alors, parfois, quand on en a marre de ce chahut, on les enferme ; ne vous inquiétez pas pour eux ils ont bon nombre de vivres (quelques paquets d'Haribo ...) et survivent très bien dans leur espace. Ils avaient même un frigo mais Zizou leur a volé.

Ensuite, je dirais tout de même que c'est un pupitre qui apporte une rythmique indispensable et où il me semble régner une bonne ambiance malgré les taquineries éternelles qu'ils subissent (mais qu'ils renvoient bien aussi) et qui est une des essences de la bonne humeur de cette harmonie.

Et puis, pour finir, question avenir je crois avoir entendu que c'est un pupitre qui va s'agrandir à la rentrée mais je ne sais pas qui est le père ...

PS : En atteste la création de ce blog, le roi des claviers c'est bien Thierry !

[Texte rédigé par Hector]

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous...

Si vous avez des photos, des articles de presse, des enregistrements ou des suggestions à nous faire parvenir, n'hésitez pas ! Contactez-nous en cliquant sur le lien ci-dessous :

Nous écrire

... ou mieux encore...

... ou mieux encore...

... Rejoignez-nous !

Vous êtes musicien(ne) ? Nos répétitions ont lieu le vendredi à 20h30, à la salle des associations du Bailleul (à côté du stade). N'hésitez pas à venir nous écouter pour découvrir la bonne ambiance musicale qui règne parmi nous... et peut-être y contribuer vous aussi !


 
Design by Wpthemedesigner. Converted To Blogger Template By Anshul .